Projet pédagogique et éducatif

Projet éducatif et pédagogique du Pouvoir Organisateur

1.           La tâche d’éducation

Les écoles chrétiennes que nous organisons, se reconnaissent une double mission éducative :

-  celle d’éduquer en enseignant

-  celle de faire œuvre d’évangile en éduquant

Leurs objectifs éducatifs peuvent s’exprimer de la manière suivante :

-L’école doit promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves dans toutes ses dimensions.

-Elle doit donner à tous des chances égales d’émancipation sociale et d’insertion dans la vie économique, sociale et culturelle, par l’acquisition de savoirs et de compétences.

- Elle doit assurer l’apprentissage d’une citoyenneté responsable.

Elles poursuivent ces objectifs de l’evangile et des valeurs humaines et spirituelles qu’il inspire en faisant mémoire de la personne de Jésus – Christ.

Ces objectifs se traduisent plus concrètement comme suit :

-Eveiller la personnalité de chacun aux dimensions de l’humanité (corporelle, intellectuelles, affectives, sociales et spirituelles).

-Mettre chacun en rapport avec les œuvres de la culture (artistiques, littéraires, scientifiques et techniques).

-Accueillir l’enfant dans sa singularité.

- Accorder un soutien privilégié à ceux qui en ont le plus besoin.

-  Aider les jeunes à accéder à l’autonomie et l’exercice responsable de la liberté.

-Les aider à devenir des acteurs responsables, efficaces et créatifs.

2.     La tâche de formation

Le projet pédagogique de nos écoles chrétiennes constitue un ensemble de convictions pédagogiques et de moyens généraux qui permettent d’atteindre ces objectifs.

Les convictions vont dans le sens d’une pédagogie qui sache accueillir tous les enfants, aider chacun d’eux à développer une personnalité autonome et ouverte aux autres, et à se construire un patrimoine de savoirs et de compétences.

L’école est un milieu où la qualité du respect et de l’écoute de l’autre doit être privilégiée.

Une telle pédagogie est :

Construite sur le sens, c’est-à-dire :

-  Centrée sur l’apprentissage : enrichie par le développement de l’esprit critique et du jugement.

-Axée sur l’apprentissage de savoirs qui trouvent leur sens dans les réalités d’aujourd’hui, économiques, sociales et technologiques.

-Ancrée, pour la réussite de chacun, dans la volonté de conduire les élèves à un niveau optimal de compétences.

Centrée sur la coopération et le partage, c’est-à-dire :

-  Fondée sur des comportements de travail collectif et individuel

-Appuyée par des pratiques démocratiques réelles, dans le respect de règles de vie claires, cohérentes, connues de tous et partagées.

-Soucieuse d’ouvrir les jeunes à une dimension européenne et mondiale.

Respectueuse des différences